Bois énergie : le saviez-vous ?

Bois énergie et transition énergétique

En respectant le principe de hiérarchisation des usages du bois, l’approvisionnement en bois énergie permet de valoriser des sous-produits de l’exploitation du bois. Ce sont par exemple les bois de qualité insuffisante lors de la récolte du bois d’œuvre, les connexes de scieries et les produits bois en fin de vie.

Dans ce cadre, le bois-énergie contribue pleinement à l’atteinte des objectifs d’utilisation des énergies renouvelables fixés par la France : 23% en 2020, 32 % en 2030.

Les atouts du bois énergie sont nombreux :

  • le bois énergie constitue une ressource abondante et locale : le taux de prélèvement de bois ne représente actuellement qu’environ la moitié de l’accroissement naturel de la forêt en France ;
  • la combustion du bois énergie émet peu de CO2 par rapport aux énergies fossiles et s’inscrit dans un cycle carbone court (le bois consommé sous forme de chaleur est renouvelable en moins d’un siècle) ;
  • le prix du bois énergie est compétitif, que ce soit sous forme de bois bûche, de bois déchiqueté, ou de granulés aussi bien pour le particulier, que pour les collectivités par rapport au gaz naturel et près de trois fois moins cher que le fioul ;
  • la filière bois énergie est créatrice d’emplois : 85 000 emplois potentiels en 2015, dont une part importante pour l’approvisionnement, c’est-à-dire des emplois locaux et non délocalisables ;
  • cette filière implique des acteurs locaux, et donc impulse une dynamique territoriale.

Source : ADEME